Pour me rendre visite à mon atelier L’Angle du 13 :
Atelier Galerie, situé dans le centre ville historique d’Aurillac,

Quartier Saint Géraud entre  le théâtre municipal et l’abbatiale 

13 rue des fargues 15000 Aurillac – Cantal (Région Auvergne)

 Ma situation géographique

Ouvert les après midi du Mardi au vendredi de 14h30 à 18h30,

le samedi de 10h30 à 12h et 14h30 à 17h00

et aussi sur rendez-vous.

N’hésitez pas à venir me rendre visite et à me téléphoner pour vous assurer de ma présence,

je vous y accueillerai  avec grand plaisir.

(Attention  : Absence occasionnelle en raison d’animation d’atelier en extérieur ou d’exposition)

Tél : 06 86 33 58 85
Mail : s.loudieres@wanadoo.fr

Affiliée à la Maison des Artistes : LB60601

Cotée chez Akoun

Ma Page Facebook

 

 

 

6 thoughts on “Contact

  1. Je ne sais pas quoi dire, je prends les deux,la femme et l’artiste.
    Mais enfin Philippe,comment tu parles : on ne prend personne,ça ne se passe pas comme ça du tout.
    On ne s’accapare les êtres humains,ils sont libres.
    Alors Sylvie,sachez que vous êtes importante à mes yeux et à mon âme.

  2. L’univers de la voiture de course,les couleurs,l’impression de vitesse,de griserie,d’ odeur d’essence et d’huile.
    Cela vous parle t il ?
    Je suis prêt à attendre que votre imagination et vos émotions fassent » boum mmm »
    Ce serait pour moi,même dans dix ans,enfin si j’y arrive.
    Bonne journée !

    1. Je ne suis pas du tout passionnée par l’univers des voitures, encore moins de la vitesse. Je laisse mes émotions s’exprimer à travers ma peinture et m’autorise une certaine liberté et donc ne me vois pas vraiment traité ce sujet. Par contre l’idée de peindre sur de la tôle de récup ça oui !

  3. Pourquoi faire pleurer les gens de si bonne heure Sylvie? Oui j’ai pleuré en dévorant cette histoire tellement belle.Larmes de bonheur,larmes de tristesse.Je me rends compte que je foire tout dans ma vie que je n’ai eu le courage d’être vraiment moi,de faire ce qui me ressemble.Je me suis enfermé en défendant toutes les causes perdues et je me suis imbibé de la souffrance et misère de la planète en m’éteignant à petit feu.J’aime passionnément l’ Afrique,sa peinture,sa musique,sa culture.Vous me faites découvrir que je suis anesthésié que j’ai enfoui tout ce que j’aimais.J’ai fait l’école des beaux arts à Tours,j’ai acheté de la peinture à un peintre du Burkina Faso qui s’appelle Kodjo Codjia,il y a une dizaine d’années,j’ai eu la chance de pouvoir entendre sa voix au téléphone plusieurs fois.Je voulais l’aider à se faire connaître car je suis fasciné par son œuvre.Vous le connaissez? Depuis que j’ai découvert votre univers culturel et votre cheminement personnel,je suis mal et ce matin grâce à vous j’en connais la raison.Je ne me trompe pas beaucoup sur les personnes,quand vous étiez dans le métier de la banque j’avais pressenti le rayon de soleil qui est en vous.Alors merci,je vous aime comme s’aiment les musiciens sur Lamomali,d’un amour fraternel et sans encombre.J’ai une dizaine de peintures de Kodjo,il faut que je vous les montre à tout prix.J’ai laissé des messages sur votre blog,les avez vous eu ?Merci encore, je serai curieux de savoir si vous présentiez ma réaction,vous vouliez me libérer de quelque chose …………………

    1. Bonsoir, je suis très touchée par vos mots, qui expriment beaucoup de choses à la fois. Cela va m’être un peu compliqué de vous répondre ici, mais si vous avez l’occasion de passer à mon atelier avec les photos des peintures de Kodjo Codjia que je ne connais pas, et que je serai ravie de découvrir, cela pourra être l’occasion de parcourir nos chemins de vie qu’il faut je pense apprendre à accepter et en retenir les leçons. Pour ma part j’essaie d’apprendre à savourer chaque jour qui passe, même ‘il y a des jours plus durs que d’autres. J’aime bien l’histoire du colibri, donc à mon tour je tente de faire part du mieux que je peux !…..A un de ces jours à mon atelier si cela vous fait plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *